Le strade romane (les rues romaines)

Nous sommes samedi quelque part en Octobre. Je visite Rome pour la troisième fois depuis le début de mon voyage. Du temps plus qu'il m'en faut pour une fois, du moins c'est ce que j'espère, mais il faudrait des semaines pour parcourir la ville. J'ai loué une petite chambre près du Colisée. Il y a une terrasse sur le toit, avec vue sur le vieil amphithéâtre. Je ne pourrais pas être plus au centre du centre de l'univers antique!

Le jour tire à sa fin et Rome et ses Romains se détendent. La foule oublie qu'elle est nerveuse. Les gens ne vont plus nulle part, ou bien ils prennent des détours pour y aller. On flâne sur les trottoirs et sur la via dei Fori Imperiali. L'élégance romaine, omniprésente, s'offre aux regards. Je sors ma caméra.

Puis la nuit tombe. Je me décide à manger un morceau et de pousser jusque vers la Piazza della Rotonda, en face du Panthéon. D'une des rues menant à la place bondée, un groupe de matelots et d'officiers de la marine chinoise débarquent. L'incongruité de la scène pousse les gens à sortir leurs caméras et les prendre en photo. Je me joins au peloton qui mitraille les uniformes galonnés. Puis je rentre à ma chambre. Demain: destination Marseille.