De la théorie à la pratique | From Theory to Practice

FR

En janvier dernier, j'ai fait une séance photos chez Cathy Savard, une entrepreneure de la région à la tête de Contes CASA et marionettes qui propose, aux écoles et aux centres de la petite enfance, des spectacles et des ateliers de psychomotricité (brain gym) par l'intermédiaire de contes, de chants et de mouvements d'éveil corporel. Il y a quelques jours, nous nous sommes redonnés rendez-vous dans une école primaire de Gatineau, afin de documenter visuellement un de ses ateliers. C'était aussi pour moi une occasion de voir comment les ateliers se déroulent. Ce jour-là, les enfants devaient confectioner des savons de senteur, que l'on peut déposer dans les tiroirs et les garde-robes afin de les parfumer. Juste à temps pour la fête des mères... quel hasard!

Les enfants se sont prêtés de bonne grâce à quelques mimiques devant la caméra, d'abord timidement, puis de façon plus ouverte au fur et à mesure que les éclaboussures, la mousse et les rires ont détendu l'atmosphère.

Pour ce genre de "photo-reportage", j'ai habituellement le réflexe de photographier en noir et blanc: avec le N&B, on photographie les visages et les expressions, alors qu'avec la couleur, j'ai surtout l'impression de photographier les vêtements des gens... Question de perception j'imagine. Mais, dans ce cas-ci, la matière première est de la laine cardée teinte de couleurs vives, alors la photo N&B ne lui aurait pas rendu justice, selon moi. 

 

EN

Last January, I did a photo shoot with Cathy Savard, an entrepreneur of the Gatineau area who owns Contes CASA et marionettes, which provides schools and day care centers with shows and workshops promoting psychomotricity (aka brain gym) through stories, songs, etc. A few days ago, we met again in a primary school in Gatineau to document one of her workshops. It was also an occasion for me to see how the workshops are taking place. That day, the kids were offered to make wool-wrapped scented soaps. Just in time for Mother's Day, talk about timing!

Children were very generous with me and voluntarily smiled for the camera, timidly at first and then more openly as the ambiance got more casual, with the help of water splashes, foam and laughter.

This kind of photo is closer to photojournalism, and usually calls for black and white (I think). When shooting in B&W, you are photographing faces and expressions. With color, however, I feel the clothing of people is what is grabbing the attention of the viewer... it's a matter of perception, I guess. In this case, though, the tinted raw wool is the star of the show (as much as the kids), so shooting in B&W would not give it justice, IMHO.